Coach Me I’m Famous !

Coquillages et petits exercices aquatiques musclés

Soleil + envie de bouger + fraîcheur recherchée = mais c’est bien sûr, j’ai besoin d’un joyeux et efficace coaching aquatique d’été ! Afin de prendre soin de vous ou vous muscler en limitant la surchauffe, nous avons fait appel à Sophie et Clément, deux maîtres-nageurs sauveteurs du stade aquatique de Vichy.

Comme tous leurs collègues sauveteurs, Sophie et Clément sont aussi, toute l’année d’attentifs professeurs en aquagym, aquabike, natation ou lors de cours individualisés pour dépasser la peur de l’eau. Puisant dans leur immense mallette waterproof d’exercices, ils vous ont concocté quelques exercices ciblés, à faire en piscine, à la mer, dans un lac, (et peut-être même dans votre bain, essayez…). Des séries aux mouvements complémentaires, qui demandent très peu de matériel, à part une jolie petite planche polystyrène, qui fait tellement pro, au bord de l’eau.

Lutter contre le mal de dos

Alors que vous tentez d’évacuer le stress de cette année de boulot chargée, voilà que votre mal de dos vous poursuit jusqu’à votre sirotage de mojito. C’est le moment de se jeter à l’eau pour quelques exercices « anti mal de dos ».

1.  On commence par des battements rapides sur le dos avec ou sans palme (avec on va plus vite et l’exercice est plus simple), d’abord en gardant les bras le long du corps. Puis après une longueur, positionnez les bras en flèche au-dessus de la tête en vous étirant le plus possible.

2.  Accrochez-vous à un rebord fixe et étirez-vous.

3.  Reprenez ensuite la nage sur le dos, avec les deux bras en même temps, tout en vous allongeant le plus possible.

Suivant votre forme, la nage peut-être plus ou moins longue. Veillez cependant à plutôt travailler la qualité du geste, plutôt que la rapidité ou l’endurance afin de soulager efficacement votre dos.

Les conseils du coach Clément : « Pour tous les exercices de nage, la tête doit être posée sur l’eau avec le regard porté au ciel. Si elle est trop en avant, les fesses s’enfoncent dans l’eau et vous pouvez vous faire mal. Attention quand même de ne pas trop renverser la tête dans l’eau, afin de ne pas boire la tasse. Il est important de garder un battement continu des jambes, car sinon elles redescendent et votre corps doit fournir un effort et une cassure pour les faire remonter ».

Exos toniques pour jambes, bras et abdos en béton armé (ou au moins en contreplaqué)

Allez les sportifs c’est pas le moment de vous laisser aller entre deux barbecues et supplément mayo ! Pour garder la ligne et la frite, voici une petite séance hebdomadaire (ou journalière pour les plus acharnés) qui fait du bien là où ça fait mal !

1.  On commence par des battements de jambes sur le ventre, après avoir placé votre planche (vous savez celle qui fait expert en remise en forme) à la verticale devant vous, afin d’augmenter la résistance et le travail sur les jambes.

2.  Sans se défaire de votre jolie planche, mettez-vous debout en immergeant votre corps, pour de rapides mouvement sous l’eau, qui font activement travailler vos bras.

Le conseil de Clément : « Lorsque cet exercice vous semblera plus facile, enfoncez la planche dans l’eau pour augmenter la résistance et l’effort ».

3.  Vous n’êtes pas fatigués ? Parfait, on continue avec une nage arrière, les bras posés sur la planche et les fesses au fond de l’eau. Une position idéale pour discuter entre amis, mais aussi pour faire chauffer les abdos.

Le conseil de Clément : « A l’inverse du précédent exercice, plus vous sortez la planche de l’eau plus l’effort se complique, en accentuant sur le travail des abdos. Attention tout de même à ne pas se faire mal. Garder la tête fixe, sans la tourner de chaque côté ».

4.  On finit cette série bien tonique en nageant le crawl polo : c’est-à-dire avec la tête fixe en dehors de l’eau pour accentuer la résistance à l’avancement et le travail des bras.

Exercices d’aqua-pon… aquagym

Pour ceux qui veulent se bouger le maillot plus calmement et sans nager, Sophie a choisi des exercices d’aquagym qui savent vous tonifier.

1.  Si vous en avez une, placez une frite (un de ces trucs multicolores et allongés qui servent essentiellement à se battre dans l’eau) sous votre pied pour des mouvements de jambes. Sinon faites sans, ça marche aussi.

Le conseil de Sophie : « Attention à garder un alignement tête/bassin/pied levé pour ne pas se déséquilibrer ».

2.  C’est au tour des bras d’en baver un peu, avec une série d’applaudissements rapides sous l’eau.

Le conseil de Sophie : « Alternez des mouvements amples qui cherchent à ramener le plus d’eau possible devant vous, à de petits mouvements très rapides ».

3.  On termine par une nouvelle montée rapide de genoux en alternant chaque jambe. Pendant 3 fois 30 secondes, bras et jambes se coordonnent pour un exercice rapide et très tonique.

Le conseil de Sophie : « En ne surestimant pas votre forme et vos capacités dans la durée, allongez au besoin ces exercices en temps ou en répétition ».

Si après tout ça, vous faites quand même le choix de ne pas sortir de votre transat cet été, tant pis on aura essayé… (mais vous viendrez pas vous plaindre après).

Photos © Victoria PULIDO – Tous droits réservés.